Le Sexe... Quand je v(i)eux, comme je v(i)eux, où je v(i)eux !

Espace Seniors a mené en 2013 une campagne pour une sexualité des seniors épanouissante et responsable. Les thématiques du désir, du corps, de l’intimité en maison de repos, de la pluralité des genres et des sexualités, de la prévention… étaient abordées.
 
Aujourd’hui encore, la sexualité chez les personnes âgées reste taboue. Il parait impensable d’avoir une sexualité quand on est âgé, comme si la libido disparaissait à partir d’un certain âge.
 
Et pourtant, combien de seniors n’ont-ils pas pris notre brochure « Seniors, le sexe c’est bon pour la santé ! » sous couvert de prendre d’autres brochures sur les « lieux de vie » et la maladie d’Alzheimer ? Selon une enquête belge menée sur des hommes âgés de 80 à 102 ans et en couple, 63% ont au moins un rapport sexuel par mois !
 
La vie sexuelle des seniors apparait difficile et surtout gênante à imaginer, pourtant, nous possédons tous une vie affective et sexuelle et ce, quel que soit notre âge. Parfois, même les seniors eux-mêmes ressentent une forme de honte à encore avoir une vie sexuelle active à un âge avancé. Pourtant, il n’y a pas d’âge pour le plaisir sexuel. Le corps change, se transforme, le regard posé sur la vie, les besoins se modifient mais le désir et le plaisir demeurent.
 
Ce plaisir, ces envies, existent également chez les personnes en institution. Toutefois, selon la même enquête menée en Belgique sur des hommes de 80 à 102 ans vivant cette fois en institution, le nombre de ceux-ci ayant eu une relation sexuelle au moins une fois par mois tombe à 8% !
 
Comment continuer à préserver notre vie intime quand on vit en institution ? Comment laisser les besoins et désirs s 'exprimer en respectant les autres ? Et qu’en est-il du soignant qui sera témoin de gestes affectifs, comment réagira-t-il ou comment devrait-il réagir ? Qu’en est-il des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ? Doit-on poser des limites et si oui, lesquelles ?
C'est pour toutes ces raisons qu'Espace Seniors a lancé en 2013, une campagne intitulée « Le sexe… quand je v(i)eux, comme je v(i)eux et où je v(i)eux ! » dont l'objectif était de faire évoluer les mentalités au sujet de la sexualité des seniors et de promouvoir une vie affective et sexuelle épanouie et responsable chez les seniors... quelle que soit leur orientation.