Régimes sociaux après 65 ans

Garantie de Revenus Aux Personnes Agées (GRAPA)

La GRAPA est accordée à la personne âgée de minimum 65 ans, qui dispose de moyens financiers insuffisants.
Les conditions d'obtention de cette aide dépendent donc des moyens d'existence et de l'âge mais également de la nationalité et de la résidence (domicile en Belgique).
 
Le montant alloué dépendra du partage, ou pas, de la résidence principale.
Ainsi, si la personne vit en collocation (mariée ou pas), le montant de base sera de 722,18€ ou de 1083,28€ pour une personne isolée  (Montant au 1/09/2017).
 
La demande peut être introduite à l’administration communale ou à l’Office National des Pensions (ONP) (Lien)
Une enquête sera effectuée sur tous les revenus des personnes habitant sous le même toit que la personne qui introduit la demande.
 
PS : Si une personne de 65 ans ou plus demande sa pension ou sa prépension, l’ONP examine automatiquement le droit à la GRAPA.
 

Allocation pour l’aide aux personnes âgées (AAPA)

L’allocation pour l’aide aux personnes âgées (AAPA) est accordée pour cause de manque d’autonomie ou d’autonomie réduite (difficultés à se déplacer, se faire à manger...) aux personnes âgées de 65 ans et plus.
 
L’ AAPA est un complément de revenus et la personne est tenue de faire valoir ses droits à la pension de retraite et/ou à la Garantie de Revenus à la Personne Agée (GRAPA).
Pour pouvoir bénéficier de l’allocation AAPA, il faut satisfaire à certaines conditions : d’âge (65 ans), de nationalité, de résidence (domicile en Belgique).
Le montant de l’allocation AAPA est déterminé en tenant compte des revenus tant de la personne « en besoins » que de la personne avec laquelle elle forme un ménage.
 
Attention !
Avant de demander une allocation pour l'aide aux personnes âgées, vous devez d’abord avoir demandé :
- une pension de retraite ou de survie ; et/ou
- une garantie de revenus aux personnes âgées (GRAPA).
 
L’allocation pour l'aide aux personnes âgées peut être un complément à cette pension et à cette GRAPA.
Un médecin de la Direction Générale Personnes Handicapées évalue le handicap du demandeur, pour déterminer si celui-ci a des difficultés à accomplir ses activités de tous les jours :
- se déplacer ;
- se préparer à manger et manger ;
- faire sa toilette et s’habiller ;
- entretenir son logement et accomplir des tâches ménagères ;
- évaluer et éviter les dangers ;
- avoir des contacts avec d’autres personnes.
 
Pour chaque type d’activités de tous les jours, le demandeur reçoit un nombre de points, en fonction de ses difficultés. Le montant de l'allocation sera calculé en fonction du nombre de points, en tenant compte du revenu du ménage.
 
Le total des points déterminera la catégorie (1, 2, 3, 4 ou 5) dans laquelle vous vous trouvez.
Ce montant mensuel de l’allocation dépend d’abord de votre catégorie et se situera entre 83€ et 549€ (montant au 01/06/2016)

Renseignement :
Auprès des assistants sociaux de :
l’Association Socialiste de la Personne Handicapée – ASPH
en téléphonant au 02/515.19.19 entre 8h30 et 11h30 les mardi, mercredi et jeudi
• du Service social de votre Mutualité, qui peuvent introduire des demandes directement à la DGPH
• Dans votre administration communale
 
Si vous ne pouvez pas vous déplacer, une autre personne peut introduire la demande auprès de l'administration communale à votre place, si elle a reçu une procuration.