Travailler tout en étant pensionné : pour que cela reste un choix

Travailler tout en étant pensionné : pour que cela reste un choix (1)
 
Nous vous avions informé, dans un document relatif à la réforme du système des pensions du secteur indépendant (2) , que tout bénéficiaire d'une pension de retraite ou de survie était habilité à exercer une activité professionnelle rémunérée tout en préservant le bénéfice de sa pension, à condition qu'il ne dépasse pas certains montants maximaux. Ces montants ont depuis lors été modifiés et des mesures ont été adoptées par le Conseil des Ministres du 11 janvier 2013 (3) .
 
Espace Seniors accueille ces nouvelles mesures comme une opportunité, pour les travailleurs âgés qui en font le choix, de continuer à mettre à profit leurs connaissances, leur savoir et savoir-faire.
 
Cependant, nous ne pouvons évincer de la réflexion qui s’y rapporte les dérives potentielles de telles mesures, à savoir : que cette opportunité ne se transforme en obligation. Autrement dit, le risque est grand que cette opportunité ne se mue en réponse toute faite des politiques face aux faibles montants des pensions du 1er pilier : « Votre pension n’est pas suffisante pour avoir une vie décente ? Allez travailler ! ». Non, ces mesures ne doivent pas constituer les prémices d’une activation des pensionnés.
 
Ce qui compte finalement dans cette augmentation des plafonds de revenus, c’est que la dimension de choix soit première : les adultes âgés ont le choix de travailler ou de ne pas le faire, après leur retraite. Par contre, si la volonté politique était de responsabiliser, à terme, les retraités face à la diminution de revenus occasionnée par l’arrêt de l’activité professionnelle, nous le déplorerions. Nous pensons au contraire que ces mesures doivent s’accompagner d’un renforcement des pensions du 1er pilier. Pour que cela reste un choix.
 
 
Voici donc les nouveautés…
 
1) Suppression des limites au travail autorisé pour les pensionnés de plus de 65 ans qui disposent d’une carrière professionnelle d’au moins 42 années. Cette période porte sur le travail effectif toutes carrières confondues (carrière mixte comprise).
 
2) Indexation automatique du revenu maximum autorisé pour ceux qui ne remplissent pas la double condition d’âge et de carrière (65 ans et 42 années de carrière). Les limites sont maintenues mais indexées comme suit pour 2013 :
 
Pension de retraite ou retraite et survie
(montants exprimés en Euros)
 
​Nature de l'activité exercée ​plus jeune que l'âge légal de la pension plus jeune que l'âge légal de la pension​ ​à partir de l'âge légal de la pension ​à partir de l'âge légal de la pension
​Sans enfant à charge ​​Avec enfant à charge ​​Sans enfant à charge ​​Avec enfant à charge
Travailleur salarié (incl. mandat, charge, office) - brut​ ​7.570,00 ​11.355,02 ​21.865,23
​26.596,50
Travailleur indépendant ou aidant - net​ ​6.056,01 ​9.084,01 ​17.492,17 ​21.277,18
​Travailleur salarié + travailleur indépendant (simultanément ou successivement) - 80% brut + net ​6.056,01 ​9.084,01 ​​17.492,17 ​21.277,18