Vieillir derrière les barreaux (2016)

​Partout dans le monde, les prisons dépensent beaucoup de temps, d’argent et d’énergie à éviter que les détenus ne s’échappent. Au Japon, c’est le contraire : on essaie de les persuader de partir… Le nombre de personnes âgées derrière les barreaux explosent et la raison est claire : les seniors se font volontairement prendre en flagrant délit de vol dans les magasins pour aller en prison. Pourtant, les prisons japonaises n’ont rien de la vie de château mais les seniors espèrent trouver là-bas de meilleures conditions de vie : en prison, ils seront nourris, logés et soignés ! Bon nombre de japonais sacrifient donc leur liberté pour une survie décente. Le phénomène est tel que le gouvernement japonais a décidé d’équiper toutes ses prisons d’un service de gérontologie pour accompagner les seniors.

Cette recrudescence des seniors en prison n’est pas cantonnée au seul pays du soleil levant. Bien que les raisons soient différentes, cette augmentation se remarque sur tous les continents et l’Europe n’est pas en reste : France, Suisse, Allemagne, Italie, Belgique… tous ont le même constat : le nombre de seniors en prison a augmenté de manière significative ces dernières années.

Comment expliquer cette augmentation ? Quel est le nombre de détenus âgés en Belgique ? Quelles sont leurs conditions de détention ? Quels problèmes le vieillissement de la population carcérale engendre-t-il ? La prison a-t-elle encore une utilité pour ce type de détenus ? Ne devrait-on pas envisager autre chose pour eux ? Bref, les vieux ont-ils leur place en prison ?

 

Analyse : Vieillir derrière les barreaux  (PDF)