L’habitat Kangourou à Bruxelles et en Wallonie : une solution idéale ?

L’entrée en maison de repos se fait vers 85 ans et en moyenne, 10 % des personnes de cet âge y vivent.  Par manque de moyen parfois, mais surtout par manque d’envie de se retrouver loin de son lieu de vie habituel, de son réseau social, beaucoup d’aînés souhaitent rester « à la maison ». Dans les médias, les revues spécialisées, les colloques, on parle de plus en plus d’hébergement intergénérationnel. Nous avions envie de faire le point sur un type bien précis de logement qui regroupe plusieurs catégories d’âges : l’habitat Kangourou.

 

Qu’est-il exactement ? Est-ce possible de créer ce type d’habitat en Belgique francophone ? Pour qui et dans quelles conditions ? Cette analyse dresse les avantages et les inconvénients de ce drôle d’hébergement au nom d’un animal qui vit, lui, bien loin de chez nous.