La sexualité n’a pas de date de péremption, les IST non plus !

Les temps et les mœurs changent. L’idée que la sexualité soit simplement reproductive est dépassée. Elle est également source de plaisir et, même si cela est difficile à concevoir pour certains, le plaisir perdure bien plus longtemps que la fumée des 50 bougies !

 
Selon différentes études, près de 75% des 55-64 ans ont toujours des rapports sexuels. Pour la catégorie d’âge allant de 65 à 74 ans, le chiffre passe à 53 % alors que 26% des 75-85 ans ont au moins un rapport sexuel dans l’année.
La sexualité des 50+ s’affiche de plus en plus dans les médias. On ne compte plus le nombre de livres érotiques, de reportages, de blogs ou d’articles proposant des « conseils » pour une sexualité épanouie après 50 ans.
On observe en Belgique une augmentation générale des diagnostics d’Infections Sexuellement Transmissibles et de VIH/sida chez les plus de 50 ans. Pourtant, ce sujet est très rarement abordé.
Si cette augmentation peut s’expliquer en partie par un nombre plus important de dépistages réalisés, les cas non rapportés sont sans doute conséquents. Les 50+ ne se considèrent pas « à risque » ou ne sont pas vus comme tels par les professionnels de la santé, ils ne se font pas dépister et donc, n’entrent dans aucune statistique.
Afin d’informer le grand public et les professionnels, Espace Seniors a édité la brochure « La sexualité n’a pas de date de péremption, les infections sexuellement transmissibles non plus  ! », qui vient compléter nos précédentes publications « Seniors, le sexe c’est bon pour la santé ! » ainsi que « Intimité et sexualité des seniors en maisons de repos ».


Pour aller plus loin sur le sujet, n’hésitez pas à demander notre brochure ou à la télécharger directement
« La sexualité n’a pas de date de péremption,  les infections sexuellement transmissibles non plus ! »  (PDF)