Assistance et protection sociale : aller-retour ?

La Sécurité sociale est en grand chantier (réforme des pensions, du financement de la Sécu, etc.) au point qu’il devient difficile de suivre à la trace les transformations qui ont cours actuellement. Grâce à la lecture des grands journaux, nous restons informés, mais ces analyses manquent souvent d’un point de vue global nous indiquant le sens général de ces réformes.


C’est pourquoi Espace Seniors vous propose de réfléchir à l’avenir de la Sécurité sociale en travaillant sur son ancrage historique. Plutôt que de revenir sur les grandes luttes sociales qui, au XIXe siècle, ont mené à la création de la Sécu, nous avons dégagé les origines plus humbles et moins souvent revendiquées de la protection sociale : les mesures d’assistance aux personnes âgées et aux pauvres, développées tout au long de l’Ancien Régime.


L’intérêt de cette réflexion est qu’elle dessine un contraste saisissant entre les mesures discriminantes d’assistance et les dispositifs de Sécurité sociale destinés à assurer des conditions de vie dignes à la population dans son ensemble. Or, assistance et sécurité sociale sont encore aujourd’hui les deux grands pôles autour desquels s’organise la protection sociale.


Ainsi, le démantèlement de la Sécurité sociale ne laisse pas un vide derrière lui : les dispositifs d’assistance sont réactivés. On constate dès lors que ces deux formes de protection sociale portent en elles des projets de société très différents, qu’il s’agit d’expliciter.

Etude : Assistance et protection sociale : aller-retour ?  (PDF)