La pension à travers temps, classes et genre (2015)

Le premier chantier du gouvernement Michel en 2015 a été celui des pensions. Comme nous le verrons de manière plus détaillée dans l’étude, différentes mesures gouvernementales proposées et actées les concernent directement: retraite à 67 ans en 2030, recul de l’âge de la pension anticipée, accord tripartite sur la pension complémentaire… et indirectement : contrôle des chômeurs âgés plus poussé, tax shift, fin du crédit-temps non motivé, saut d’index, restriction de l’allocation de garantie de revenus…

Se lancer dans une étude sur le système de pension belge est un défi audacieux tellement celui-ci est complexe et ne peut être analysé indépendamment des autres branches de la sécurité sociale. Nous vivons dans une société qui manque de schémas d’intelligibilité permettant de mieux cerner les mécanismes sociaux qui nous entourent. Sans la construction de ces schémas d’intelligibilité, nous risquons de tomber dans le simplisme et le renfermement des individus sur eux-mêmes. Il est donc évident que la complexité du système des pensions belges ne justifie en rien qu’on ne puisse pas le décortiquer pour mieux l’appréhender...

Etude : La pension à travers temps, classes et genre (PDF)