Dépistage du cancer colorectal

Qu’est-ce que le cancer colorectal ?
Le cancer colorectal, communément appelé cancer de l’intestin, est un des trois cancers les plus fréquents en Belgique. Le risque d’en développer augmente fortement à partir de 50 ans. C’est le troisième cancer le plus fréquent chez l’homme, après le cancer de la prostate et celui du poumon. Il arrive en deuxième position chez la femme, après le cancer du sein.
 
Le cancer de l’intestin se développe presque toujours à partir de polypes1, tumeurs bénignes susceptibles d’évoluer et de se transformer après plusieurs années en cancer.
 
Le taux de mortalité associé à ce cancer est élevé car le diagnostic et le traitement sont souvent réalisés à un stade avancé de la maladie.
 
Pourquoi est-il important de faire un dépistage ?
Des études épidémiologiques ont démontré le bénéfice du dépistage sur la réduction de la mortalité liée au cancer de l’intestin. Comme les polypes ne provoquent généralement pas de signes cliniques, le diagnostic est souvent retardé. Il faut donc les détecter et les enlever avant qu’ils n’évoluent vers un cancer.
 
Afin de réduire la mortalité liée au cancer colorectal, le Conseil européen a recommandé aux Etats membres de mettre en place un programme de dépistage pour les femmes et les hommes de 50 à 74 ans. Suivant cette recommandation, un dépistage du cancer colorectal, est organisé par la Fédération Wallonie-Bruxelles depuis 2009.
 
En quoi consiste ce dépistage ?
Le test de dépistage consiste en la recherche de sang caché dans les selles (test HEMOCCULT®2). Le but est de mettre en évidence des polypes ou de détecter précocement des tumeurs cancéreuses. Tous les deux saignent par intermittence mais ces saignements peuvent être invisibles à l’œil nu. Le test permet donc de les repérer.
 
L’HEMOCCULT® est un test facilement réalisable et qui se fait à domicile. Il suffit de consulter la brochure « Dépister le cancer de l'intestin, un test simple à faire chez soi » fournie avec le test. Il faut relever un échantillon de selles avec des bâtonnets et le déposer sur des plaquettes. Ensuite, il faut envoyer les plaquettes accompagnées d’un questionnaire médical par la poste dans l'enveloppe prévue pré-adressée et préaffranchie. Environ 10 jours plus tard, vous obtiendrez les résultats en téléphonant à votre médecin généraliste.
 
Quelle est la procédure à suivre pour faire le dépistage ?
Le Centre communautaire de référence pour le dépistage des cancers (CCR), agréé par la Fédération Wallonie-Bruxelles, coordonne ce programme de dépistage. Le CCR envoie une invitation ainsi que les informations sur la procédure à suivre à toute personne âgée de 50 à 74 ans habitant dans les régions wallonne et de Bruxelles-Capitale. Le test HEMOCCULT® est gratuit, seule la consultation est payante.
  • Si vous remplissez les critères de participation, vous recevrez donc tous les 2 ans un courrier vous invitant à consulter votre médecin généraliste afin de bénéficier de ce dépistage. L’invitation vous parviendra durant le mois de votre anniversaire, l’année impaire si le jour de votre naissance est pair ou vice-versa. En 2014, les personnes nées un jour impair recevront la lettre d’invitation.

  • Si vous n’avez pas reçu d’invitation, vous pouvez aussi en faire la demande à votre médecin généraliste. Pour autant que vous répondiez aux critères mentionnés ci-dessous, votre médecin peut vous inclure dans le programme.
Avant 50 ans ou après 74 ans, il est possible de faire le dépistage, mais cela ne fait pas partie du programme gratuit organisé par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Le médecin peut alors le prescrire à titre individuel.
Diagnostic et suivi
Dans 97% à 98% des cas, le test HEMOCCULT® ne révèle aucune trace de sang. Si le résultat du test est positif, cela ne signifie pas nécessairement qu’il y a un cancer. Le test montre simplement la présence de sang dans les selles. La personne concernée sera invitée à se rendre chez le gastroentérologue pour réaliser une coloscopie totale3. Pour les personnes à risque élevé ou très élevé, ayant des antécédents familiaux ou personnels, la coloscopie sera proposé directement. Cet examen n’est pas gratuit mais il vous sera remboursé en partie par votre mutuelle.
Les personnes qui ont déjà fait le test HEMOCCULT® recevrons l’invitation suivante deux ans après la réalisation du test précédent s’il était négatif, ou cinq ans après une coloscopie négative.
Enfin, rappelons qu’en dehors de ces tests, des douleurs abdominales ou l’apparition de symptômes particuliers tels que du sang dans les selles, de la diarrhée, de la constipation inhabituelle ou une perte de poids inexpliquée, doivent toujours faire l’objet d’une consultation chez votre médecin généraliste.
 
IMPORTANT : Suite à la 6ème réforme de l’État, la gestion du programme du dépistage du cancer colorectal a été transférée depuis le 1er juillet 2014 à la Wallonie et à la Commission communautaire française (Cocof). Durant une période transitoire, la Fédération Wallonie-Bruxelles poursuit le traitement de la matière pour le compte de la Wallonie et de la Cocof.
Rien ne change pour vous pour le moment !
Source : http://www.cancerintestin.be/
 
 
1 Polypes : excroissances qui se développent à la surface de la paroi interne de l’intestin, au niveau de la muqueuse.
2 HEMOCCULT® : test constitué de zones en papier imprégné au gaïac sur un support en carton. Il doit être réalisé sur 3 selles consécutives. Au total, 6 échantillons seront donc analysés.
3 Coloscopie totale : examen d’endoscopie digestive qui consiste à visualiser le côlon et le rectum. Il permet également d’enlever d’éventuelles lésions bénignes (polypes) et malignes.

Références :
Centre communautaire de référence pour le dépistage de cancers asbl. Dépistage du cancer colorectal [en ligne]. Disponible sur : http://www.ccref.org/contexte-colon.php (consulté le 07.08.2014).
Dépister le cancer de l’intestin [en ligne]. Disponible sur http://www.cancerintestin.be/ (consulté le 07.08.2014).
Dépister le cancer de l’intestin [ en ligne]. Disponible sur http://www.mongeneraliste.be/veiller-a-sa-sante/65-depister-le-cancer-de-lintestin (consulté le 07.08.2014).
Fondation contre le cancer. Dépistage du cancer colorectal [en ligne]. Disponible sur : http://www.cancer.be/d%C3%A9pistage-du-cancer-colorectal
(consulté le 07.08.2014).
Maladies du gros intestin. Cancer colorectal [en ligne]. Disponible sur http://www.mongeneraliste.be/nos-dossiers/225-maladies-du-gros-intestin#h2-7-cancer-colorectal (consulté le 07.08.2014).
Portail de la Wallonie. La Wallonie face à la 6ème réforme de l'Etat :
Qu'est-ce qui change au 1er juillet 2014 ? Dépistage du cancer du côlon [en ligne]. Disponible sur : http://www.wallonie.be/fr/dossier/la-wallonie-face-la-6eme-reforme-de-letat (consulté le 07.08.2014).