WeDO 2 : Un premier test à Bruxelles

Le projet WeDO2 (c.à.d. « Nous le faisons aussi » de l’anglais « We do, too ») a été lancé en septembre 2013 (1). Cette continuation du projet WeDO dure deux ans et vise également à améliorer la qualité des soins pour les personnes âgées en Europe. Il regroupe des partenaires de Belgique (Wallonie et Flandres), d’ Allemagne, de Grèce, d’ Autriche, de Pologne, du Pays-Bas et du Royaume-Uni. L’Age Platform Europe (2) en fait également partie. Le projet WeDO2 est coordonné par la Vrije Universiteit Brussel et soutenu par le programme Grundtvig.
 
Pendant 2 ans, les membres de WeDO 2 préparent un modèle de formation de formateurs basé sur le «Cadre européen de qualité pour les services de soins et d’accompagnement aux personnes âgées 
» (3). Des modules spécifiques sont préparés pour différents groupes cibles : des prestataires de services, des aidants proches, des volontaires et des personnes âgées. Dans le cadre de la préparation de cette formation et afin d'ajuster le programme prévu initialement, une phase de tests a été organisée dans différents pays pendant le premier semestre 2014.

Les rencontres transnationales(4 et 5) font également partie du projet WeDO2. Ces meetings permettent, entre autres, d’améliorer l'échange d’expériences entre les pays. La troisième rencontre a eu lieu en octobre 2014 à Athènes. L’objectif principal était d’analyser les modules de formation testés dans chaque pays et de les adapter en fonction des commentaires et des évaluations des participants. Lors de ce dernier meeting, notre association, Espace Seniors a eu l’occasion de présenter les évaluations des activités testées à Bruxelles.
 
Espace Seniors, a organisé une séance le vendredi 4 juillet 2014, en collaboration avec la Coordination des Associations de Seniors (CAS). Le but était de tester 2 des activités inclues dans ces modules : « la maltraitance des personnes âgées » et « Eustacea : Charte Européenne des droits et des responsabilités des personnes âgées nécessitant des soins et une assistance de longue durée » (6). Une quinzaine de volontaires des
différentes associations membres de la CAS ont participé à cette séance.
 
L'âge moyen du groupe était de 66 (maximum de 83 et un minimum de 52). Les deux tiers étaient des femmes. La plupart des participants étaient des volontaires de notre association (Troubadours* ou Papys & Mamys conteurs**).

La première activité testée commence par un brainstorming qui permet de savoir ce que les participants entendent par maltraitance. Cette activité a comme objectif de faire prendre conscience aux participants de ce qu’est la maltraitance ainsi que ses différentes formes, l’ampleur du problème et les conséquences.
La deuxième activité se base sur EUSTACEA. L’objectif est de faire prendre conscience des droits et responsabilités de personnes âgées. Cette activité est composée de deux parties : un quiz et une présentation des dix droits inclus dans la Charte. Lors de cette activité, on donne également des exemples de non-respect des droits.
 
À la fin de la session, les participants ont donné leur avis quant aux parties des activités qu’ ils ont le plus appréciées et celles qui ont besoin d’être améliorées.
Pour les deux activités environ 2/3 étaient satisfaits et même très satisfaits pour un tiers d'entre eux. En ce qui concerne le résultat des questions ouvertes, les commentaires ont été regroupés en catégories et résumés ci-dessous:
 
Activité « la maltraitance des personnes âgées» :
 
Qu’avez-vous appris lors de cette activité que vous pourriez utiliser ? (compétences) :
• Une grille des critères de maltraitance et de différentes formes de violence à considérer dans le cadre d’accompagnement des personne âgées
• Les propres expériences des participants (ils étaient également seniors)
• L’importance de mieux former le personnel des maisons de repos et de l’avoir en nombre suffisant
 
Quelle (s) partie (s) de cette activité a/ont besoin d'être améliorées ? Comment?
• Prévoir plus de temps pour l’échange entre participants
• Plutôt que de citer des exemples, les faire émerger du groupe
• Poser également la réflexion sur les aspects de maltraitance institutionnelle
 
Certains participants souhaiteraient voir inclus dans cette activité des études portant sur les aspirations et le degré de satisfaction du personnel soignant et non-soignant. D’autres ont demandé de faire mention des restrictions budgétaires qui pourraient rendre plus difficile de faire de la bientraitance. Le groupe a également souligné qu’il manquait dans cette activité une deuxième partie avec des pistes de solution pour mieux agir face à la maltraitance. Ils ont conseillé d’ajouter une activité pour mieux développer cette partie.
 
Activité « EUSTACEA »:
 
Qu’avez-vous appris lors de cette activité que vous pourriez utiliser ? (compétences) :
• L'existence d'une Charte Européenne sur les droits des personnes âgées
• Des exemples de bonnes pratiques
• L’importance d’être à l’écoute et plus attentif aux besoins des plus âgées
 
Quelle (s) partie (s) de cette activité a/ont besoin d'être améliorées ? Comment?
• Le quiz était trop long
• Permettre plus de temps pour compléter l'activité
• Prévoir plus de temps pour les discussions entre participants
 
Les participants ont bien aimé le quiz que nous utilisons pour démarrer l’activité. En revanche, ils ont trouvé qu’il manquait du temps pour avoir une discussion approfondie. Une solution pourrait être de réduire le nombre de questions et de les mettre en lien directe avec les articles de la charte dès le début de l’activité. Alors que le temps consacré au débat n’a pas été suffisant, ils ont trouvé que le résultat des discussions était positif et que chacun des participants avait des remarques intéressantes.
 
Le groupe a finalement conclu que les deux activités ont besoin de plus de temps, notamment afin de permettre plus d’interactivité. Ils ont reconnu qu’il n'y avait pas de solution facile pour les problèmes mentionnés mais que ce type de séances est nécessaire afin de sensibiliser les différents publics. Les participants ont dit qu’ils seraient plus à l’écoute et plus attentifs aux souhaits réels des personnes âgées. Enfin, ceux qui coordonnent des groupes se sont dit prêts à organiser des réunions d'équipe sur ces thématiques.
 
Nous, Espace Seniors, sommes d’accord avec les remarques des participants que nous avons transmis aux autres partenaires européens WEDO lors de notre dernière rencontre transnationale à Athènes. Durant les mois à venir, les différentes activités seront adaptées en fonction des évaluations données par les participants de différents pays. La prochaine rencontre transnationale aura lieu à Varsovie en mars 2015 et la toute dernière se déroulera en Angleterre en juin 2015.
 
Vous pouvez consulter, en anglais, les newsletter WeDO de septembre 2014 et d'avril 2015 (PDF)
 
* Troubadours : volontaires seniors qui font la lecture dans les maisons de repos.
** Papys & Mamys conteurs : volontaires seniors qui font la lecture aux enfants. Ils rencontrent prioritairement des enfants pris en charge dans le cadre de l’aide spécialisée et/ou des enfants hospitalisés.

Sources :
(1) WeDO 2 : partenaires, objectifs, activités, visites d’études :
http://wedo.tttp.eu/wedo2
(2) Age Platform Europe : en savoir plus sur Age :
http://www.age-platform.eu/fr/en-savoir-plus-sur-age
(3) Cadre européen de qualité pour les services de soins et d’accompagnement aux personnes âgées. Principes et lignes directrices pour le bien-être et la dignité des personnes âgées. Cette publication peut être téléchargée en français sur le site du projet WeDo :
http://wedo.tttp.eu/european-quality-framework-long-term-care-services
(4) WeDo 2 : Study Visit Belgium
http://wedo.tttp.eu/study-visit-belgium
(5) WeDo 2 : Study Visit Germany
http://wedo.tttp.eu/study-visit-germany
(6) Eustacea : Charte Européenne des droits et des responsabilités des personnes âgées nécessitant des soins et une assistance de longue durée. Cette publication peut être téléchargée en français sur le site de l’Age Platform Europe :
http://www.age-platform.eu/age-projects/78-previous-projects/659-daphne