WeDO : « Pour le bien-être et la dignité des personnes âgées »

WeDO (1) est un projet européen lancé en 2010. Il a été piloté par un comité composé de 18 partenaires de 12 pays membres de l’Union européenne. Ils ont travaillé à l’élaboration d’un outil de référence pour l’amélioration de la qualité de vie des personnes âgées ayant besoin de soins (et/ou d’aide) et pour lutter contre la maltraitance.
 
C’est ainsi qu’est né le « Cadre européen de qualité pour les services de soins et d’accompagnement aux personnes âgées »  (2). Cette publication contient un certain nombre de principes, illustrés de bonnes pratiques. Elle s’adresse à tous les partenaires des niveaux européen, national, régional et local qui souhaitent contribuer à un système de services de soins et d’accompagnement plus efficace.
 
En septembre 2013, WeDO2 (c.à.d. « Nous le faisons aussi » de l’anglais « We do, too ») a été lancé (3). Cette continuation du WeDO est coordonnée par la Vrije Universiteit Brussel (Bruxelles) et vise également à améliorer la qualité des soins pour les personnes âgées en Europe. Ce projet permet, entre autres, d’améliorer l'échange d’expériences entre les pays. Les visites d'étude en font partie et créent un espace d’ échange de bonnes pratiques. La première rencontre transnationale a eu lieu en novembre 2013 à Bruxelles. Des partenaires de Belgique (Wallonie et Flandres), d’ Allemagne, de Grèce, d’ Autriche, de Pologne ainsi que l’Age Platform Europe (4) ont visité, à cette occasion, le « Domaine des Rièzes et Sarts » à Couvin.
 
Le fonctionnement et les valeurs de cette maison de vie solidaire pour adultes âgés sont calqués le plus possible sur les besoins et désirs spécifiques de ses habitants.
 
Au Domaine, les professionnels s'engagent à être garants de valeurs telles que le respect de l’autonomie, de la citoyenneté et des libertés des habitants. On prend en considération leurs habitudes de vie avant l’entrée au Domaine, on leur offre un réel espace de libertés, on respecte leur droit d’exprimer leurs volontés sur les sujets qui les concernent…
 
Autre choix primordial, les résidents désorientés habitent les lieux librement et ne sont jamais ni contenus ni maintenus dans un fauteuil. Aucune aile ne leur est réservée, ils vivent comme les autres, avec les autres. Les portes sont ouvertes sur l’extérieur et la marche est encouragée. Ce choix soulève le problème de la gestion des risques. Au Domaine, on considère que la vie est risquée et qu’il n’y aurait de pire risque que celui de ne pas en prendre ! Autoriser la prise de risques aux habitants, c’est leur reconnaître le droit d’encore être vivants (5).
 
La deuxième rencontre transnationale a eu lieu en mars 2014 à Bonn. Nous avons visité le « Paul Schwellenbach Haus » à Cologne où le « Kölner Seniorennetzwerke » et le « Demenz-Servicezentrum –Region Köln und das südliche Rheinland » ont été présentés (6).
 
Le « Kölner Seniorennetzwerke » est un réseau de seniors qui a pour objectif d’ encourager la participation personnelle, l'autonomie et la solidarité dans le quartier.
Quant au « Demenz-Servicezentrum », il s’agit d’un service qui vise à inclure et déstigmatiser des personnes atteintes de démence. Un de ses projets est appelé « Wir tanzen wieder ! » (Danse à nouveau) : les personnes atteintes de démence et leurs familles dansent dans des clubs de danse à travers toute l'Allemagne.
 
L'association « La démence et l’Art » nous a également fait une visite guidée dans le Musée Ludwig, visite normalement organisée pour des personnes atteintes de cette maladie.
 
 
Enfin, le projet WeDO 2 propose de développer des outils pédagogiques dans 7 pays: la Belgique, l’Allemagne, le Royaume-Uni, la Pologne, l'Autriche, la Grèce et les Pays-Bas.
 
Pendant 2 ans, les membres de WeDO 2 vont préparer un programme de formation de formateurs sur la sensibilisation à la bientraitance. Des modules spécifiques sont préparés pour des professionnels de maisons de repos, des aidants proches, des volontaires et des personnes âgées elles-mêmes. Dans le cadre de la préparation de cette formation, une phase de tests est organisée dans différents pays. Cette phase permettra d'ajuster le programme prévu initialement.

Pour ce faire, Espace Seniors a organisé, le vendredi 4 juillet 2014, avec la collaboration de la Coordination des Associations de Seniors (CAS) une séance pour tester 2 des activités inclues dans ces modules : « La maltraitance des personnes âgées » et « Eustacea : Charte Européenne des droits et des responsabilités des personnes âgées nécessitant des soins et une assistance de longue durée » (7). Une quinzaine de volontaires des différentes associations membres de la CAS, y compris notre association, ont participé et donné leur avis quant aux parties des modules qu’ ils ont le mieux appréciées et celles qui ont besoin d’être améliorées.
 
La troisième rencontre transnationale aura lieu en octobre 2014 à Athènes. L’objectif principal de ce rencontre sera d’analyser les modules de formation testés dans chaque pays pendant ce semestre et de les adapter en fonction des commentaires et des évaluations des participants.
 
Vous pouvez consulter, en anglais, les newsletter WeDO de septembre 2014 et d'avril 2015 (PDF)
 
Sources :
(1) WeDO : « Pour le bien-être et la dignité des personnes âgées » :
http://www.wedo-partnership.eu./
(2) Cadre européen de qualité pour les services de soins et d’accompagnement aux personnes âgées. Principes et lignes directrices pour le bien-être et la dignité des personnes âgées. Cette publication peut être téléchargée en français sur le site du projet WeDo :
http://wedo.tttp.eu/european-quality-framework-long-term-care-services
(3) WeDO 2 : partenaires, objectifs, activités, visites d’études :
http://wedo.tttp.eu/wedo2

(4) Age Platform Europe : en savoir plus sur Age :
http://www.age-platform.eu/fr/en-savoir-plus-sur-age

(5) WeDo 2 : Study Visit Belgium
http://wedo.tttp.eu/study-visit-belgium
(6) WeDo 2 : Study Visit Germany
http://wedo.tttp.eu/study-visit-germany
(7) Eustacea : Charte Européenne des droits et des responsabilités des personnes âgées nécessitant des soins et une assistance de longue durée. Cette publication peut être téléchargée en français sur le site de l’Age Platform Europe :
http://www.age-platform.eu/age-projects/78-previous-projects/659-daphne