Journée mondiale de lutte contre le SIDA : LE SIDA NE FAIT PAS DANS L’ÂGISME !

En cette journée mondiale de lutte contre le sida, Espace Seniors souhaite rappeler que si la sexualité ne s’arrête pas à 50 ans, les Infections Sexuellement Transmissibles non plus !

La sexualité des 50+ s’affiche de plus en plus dans les médias. On ne compte plus le nombre d’articles proposant des « conseils » pour une sexualité épanouie après 50 ans, le nombre de sites de rencontre pour seniors….  Il existe cependant un sujet peu voire jamais traité en lien avec cette tranche d’âge : les Infections Sexuellement Transmissibles dont la plus connue est le VIH/Sida. 

LES SENIORS NE SE PENSENT PAS À RISQUES ! 

Même s’il est vrai que notre société évolue, il est toujours difficile d’associer les mots « seniors » et « sexualité ». Alors comment associer « seniors » et « IST » ? Les stéréotypes ont la dent dure ! On ne voit d’ailleurs jamais de campagne de prévention des IST destinées aux seniors ! Manquant d’information, ils n’envisagent pas les risques et ne pensent pas à se protéger ! 

ET POURTANT, LES IST TOUCHENT TOUTES LES TRANCHES D’ÂGE…

Depuis quelques années, on observe une recrudescence des IST chez les seniors. En 2018, les 50+ représentaient 20% des diagnostics de séropositivité. Entre 2009 et 2018, la proportion de personnes de plus de 50 ans diagnostiquées séropositives a augmenté de 7%. Malheureusement, ce chiffre ne représentant que les personnes diagnostiquées, il est fort à parier que le nombre de seniors touchés par le VIH (mais ne le sachant pas) soit plus important encore ! 

C’EST POURQUOI ESPACE SENIORS RECOMMANDE… 

  • Aux seniors de garder en tête les 3 bons réflexes (valables quel que soit l’âge) : 
    • Le préservatif : pour se protéger et pour protéger les autres ;
    • Le dépistage : si vous avez pris un risque, faites un test de dépistage. C’est le seul moyen de savoir si vous êtes infecté·e par le VIH ou une IST.
    • Le traitement : la plupart des IST peuvent être guéries si elles sont dépistées à temps ! Le traitement permet de se soigner et d’éviter de contaminer les autres.  
  • D’intégrer la population des 50+ dans les actions, recherches, campagnes d’information, de sensibilisation et de prévention du VIH/Sida et plus généralement des Infections Sexuellement Transmissibles ; 
  • Aux professionnels de la santé d’avoir une vision non-âgiste de la sexualité en prenant en compte l’éventualité d’une IST chez leur patient de plus de 50 ans.

Pour plus d’informations : 

 La brochure d’Espace Seniors « La sexualité n’a pas de date de péremption, les IST non plus ».

Pour connaître le centre de dépistage le plus proche : 

Plate-Forme Prévention Sida : https://preventionsida.org/fr/