Le 1er octobre…

Selon vous, c’est:
La journée internationale du fromage
La journée mondiale des chaussettes à fleurs
Une journée comme les autres ?

 Et bien non ! Le 1er octobre, c’est « La journée internationale pour les personnes âgées ». Mais qu’est-ce que ça veut dire ? Qu’il y aura une promotion sur les crèmes anti-rides, sur les injections de toxine botulique ou les montes-escaliers ? On pourrait le penser.

Le 1er octobre reste bien pauvre en terme de revendications sérieuses. Or, les personnes âgées restent un groupe social particulièrement discriminé dans notre société : la vieillesse est mal perçue, rejetée, maltraitée et en proie à de nombreux stéréotypes négatifs : « Les vieux coûtent chers », « les vieux ne savent pas conduire », « les rides, qu’est-ce que c’est moche ! ». 

Une journée de lutte

Il est grand temps que cette journée, plutôt qu’une célébration durant laquelle il est de bon ton d’offrir des fleurs à mémé, devienne une journée de lutte pour les droits et l’inclusion des personnes âgées… et contre l’âgisme qu’elles subissent de plein fouet toute l’année ! 

Le dernier rapport d’Amnesty International (1) tire la sonnette d’alarme face aux discriminations âgistes de plus en plus vécues par les seniors. C’est pourquoi le 1er octobre devrait être un jour connu et reconnu comme le 8 mars l’est pour la défense des droits des femmes et la lutte contre le sexisme. 

Un sujet universel

La journée des personnes âgées, c’est tous les jours. Le 1er octobre, lui, doit être le symbole d’un combat commun contre l’âgisme. En effet, c’est un sujet qui concerne tout le monde : à moins de mourir tout de suite, nous sommes tous et toutes des (futur·e·s) seniors.

Pour commencer…

Pour casser le regard très négatif et discriminant qui est porté sur les personnes âgées, partagez-nous les choses positives que vous associez à la vieillesse à espace.seniors@solidaris.be et, si vous êtes seniors, ce que vous aimeriez dire aux plus jeunes ! 

 Pour en savoir plus…

Espace Seniors sensibilise, informe et lutte contre l’âgisme via son compte Instagram @LaisseLesRidesTranquilles et via une conférence itinérante gratuite « Quoi, qu’est-ce qu’il a mon âge ? ».

Vous souhaitez organiser cette conférence dans votre commune ou foyer culturel ? N’hésitez pas à contacter benedicte.janssen@solidaris.be pour en savoir plus. 

1. https://www.amnesty.be/campagne/droits-aines/droitsdesaines